Voici Noël

Voici la neige et la nuit bleue

Voici le givre en sucre fin

Voici la maison et le feu

Voici noël vêtu du lin.

 

Les oiseaux se taisent le soir.

Les lilas ont fermé leurs yeux.

Les chênes tendent leurs bras noirs

Vers les chemins mystérieux.

 

Un jour, renaitront les grands lys,

Le parfum des profondes roses,

Et l’hirondelle, je suppose,

Reviendra frôler les iris

 

Voici Noël, voici les vœux,

Voici les braises sous la cendre

Voici les bottes de sept lieues,

Pour aller jusqu’à l’avril tendre.

Et voici les pas d’une mère

Qui marche vers la cheminée

Pour ranimer les braises claires,

Et voici le chant d’une mère

Qui berce un enfant nouveau-né.

 

Pierre Gamarra

(1919-2009)

Vous naviguez dans